Mercredi 28 octobre 3 28 /10 /Oct 09:31
Hier soir il y avait une émission très intéressante sur ARTE: "les banquiers sont ils des voleurs?"

Or la chaîne franco-allemande, plutôt politiquement correcte, nous donnait sont verdict: oui!

Un an après l'explosion de la bulle financière, Daniel Leconte enquête : à quoi servent les banques ? Ne prêtent-elles qu'aux riches ? Malgré le soutien accordé par les États, ont-elles vraiment changé ?


L'émission sera rediffusée le 30/10 à 9h55, et je vous la conseille.

Alors que les situations de surendettement se multiplient, la réalisatrice montre de l'intérieur le durcissement de la relation entre les banquiers et leurs clients.

Pour comprendre l'impact de la crise déclenchée voici un an, Isabelle Vigouroux explore de l'intérieur la manière dont elle a affecté la relation entre les banques et leurs clients, particuliers ou entreprises. Poussé par son banquier à investir dans les actions Natixis, l'un des témoins a perdu tout son capital. Cette femme, elle, a glissé petit à petit dans l'angoisse du surendettement, comme des millions de gens en Europe. Quant à ce patron de PME, il ne digère pas que sa banque, après avoir perdu des milliards en Bourse, lui refuse un prêt au motif qu'il serait risqué. Hausse des intérêts et des taux variables, frais bancaires en expansion... Des conseillers financiers témoignent de l'engrenage de la pression commerciale. Sommés de faire du chiffre, ils ont vendu crédit et produits bancaires sans tenir compte de l'intérêt des clients. Un film qui, à travers des histoires personnelles, raconte comment nous avons perdu confiance dans les banques.

Un an après la chute de Lehman Brothers, la vie quotidienne de la City de Londres, où la crise n'a strictement rien changé.

Sur quelques kilomètres carrés au bord de la Tamise, la City de Londres représente la plus grande concentration de banques au monde, employant 300 000 personnes de toutes nationalités et brassant, chaque jour, des centaines de milliards de livres sterling. Bien que les excès des banques aient entraîné une crise économique majeure, et en dépit des pressions internationales, la City refuse d'être soumise à quelque régulation que ce soit. Tout semble y avoir recommencé comme avant : banquiers surpayés, fonds spéculatifs, pratiques risquées... Plongée au coeur d'un univers aussi feutré que cynique, ce film cherche à comprendre pourquoi. Il raconte comment ce petit bout d'Angleterre est devenu, au fil des décennies, la capitale du système bancaire mondial et pourquoi il a fini par oublier sa mission première : financer l'économie.



Cette émission est une suite logique du livre de Jean Montaldo : "Lettre ouverte aux bandits de la Finance", Albin Michel, juin 2009. Merveilleux livre que je vous conseille et à conseiller à votre banquier.

Attention, les voyoux ne sont pas forcément dans la rue, l'OM et le PSG ont leurs hooligans.

Natixis (Banque Populaire & Caisses d'Epargne), BNP Paribas, Société Générale, HSBC ne sont pas en reste ils ont certes leurs traders, mais aussi leurs chefs d'agences et chargés de clientèles plus soucieux de leur prime via des ventes de produits en tout genre que des réelles nécessités de leurs clients (particuliers ou PME).

Rassurez vous! contrairement à 1929 ou à ce qu'il se passe chez France Telecom ou autre Thalès, nos chers banquiers ne risquent pas "l'autodestruction", car les Etats veillent...pour rattraper les éventuelles bévues à coup de milliards. Mais comme chacun le sait, nos chers crânes d'oeuf de banquiers ne peuvent pas commettre d'erreur, voyons!

Alors, escrocs?

Par BG - Publié dans : Divers
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Catégories

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus